La route de la trace en Martinique : une excursion incontournable

Créée par les Jésuites au 18e siècle pour faciliter la circulation autour des montagnes du Carbet, la route de la Trace se situe dans la partie nord de la Martinique. Longue de 30 kilomètres, elle relie désormais les villes de Fort-de-France et d’Ajoupa-Bouillon. Durant votre trajet, plusieurs étapes époustouflantes sont possibles.

Un patrimoine qui vaut le coup d’œil

À Fort-de-France, au départ de la route de la Trace, vous trouverez la Basilique du Sacré-Cœur. Construite en 1925 pour rendre hommage aux soldats et civils décédés lors de la Première Guerre Mondiale, elle offre une vue magnifique sur la ville de Fort-de-France.

route de la trace photos

Une nature et des paysages à couper le souffle

Le Jardin de Balata, dont le paysagiste Jean-Philippe Hoze est à l’initiative, est l’un des endroits les plus prisés des touristes et des locaux. Vous pourrez y observer une multitude de plantes, ainsi que des colibris. Nous vous recommandons également la Rivière de l’Alma. Surnommée la « Rivière blanche » en raison du nombre important de galets présents, il est possible de s’y baigner ou d’y faire du canyoning.

Le saut du Gendarme est une superbe cascade de 10 mètres de haut. Vous prendrez plaisir à vous y tremper les pieds. Enfin, le Domaine d’Émeraude est un grand parc. Bien entretenue, la végétation y est abondante. Des oiseaux sont également observables. Plusieurs parcours sont disponibles : à vous de choisir celui qui convient le mieux à vos envies.

Des communes charmantes à visiter

Sur la route de la Trace, certaines communes méritent d’être visitées. C’est le cas du Morne-Rouge, situé à 450 mètres d’altitude. Si vous souhaitez procéder à l’ascension du volcan de la montagne Pelée, il s’agit du meilleur lieu de départ. Par ailleurs, Ajoupa-Bouillon est une jolie ville localisée sur le versant de la montagne Pelée. Vous serez subjugués par ses multiples paysages, avec notamment des cascades et des piscines biologiques.