Consommer local, ça bouge en Martinique !

14 mars 2022

Les deux années qui viennent de s’écouler ont complètement bouleversé nos vies. Effet de mode ou changement plus profond, même notre façon de consommer, de manger, de jeter évolue. La Martinique n’est pas épargnée par ce phénomène, qui, en plus d’être une opportunité pour l’entreprenariat local, est aussi un moyen de se réconcilier avec notre culture, nos fruits, nos légumes et nos traditions.

consommation fruits et légumes locaux martinique

Les initiatives locales qui encouragent le changement

Si l’on décide de voir le verre à moitié plein, et donc, comme le préconise la sémantique latine, de voir dans la crise la chance de faire des choix, nous pouvons dire que la crise sanitaire, à coup de confinements et de restrictions, nous a obligés à revoir nos habitudes. Ces changements sont soutenus par des initiatives locales. Avec un peu de recul, se pose la question de l’œuf et de la poule. Est-ce que ces initiatives ont été mises en lumière à cause (ou grâce ?) à la crise, ou est-ce la crise qui les a fait émerger ? Nous laissons là notre réflexion, car quelle que soit cette temporalité, l’essentiel est le résultat. Nos habitudes de consommation sont en train de changer : Cerise Peyi, Les Saveurs de Waël, La Ptite Ferme Eco, Tanou Bio, Petit Cocotier, Kay Gabie et Gabou, et bien d’autres entreprises participent à cette révolution en valorisant des assiettes saines, une consommation à la fois économique et écologique.

fruits et légumes maison martinique

Consommer essentiel

Lorsque les restaurants sont fermés, et que l’état décide de ce qui est essentiel, impossible de ne pas repenser nos modes de vie, à commencer par nos assiettes. Lorsque même l’air devient notre ennemi, c’est le moment de remettre au goût du jour la maxime bien connue “un esprit sain dans un corps sain”. Un principe qui anime de plus en plus de Martiniquais qui ont découvert ou redécouvert les joies du jardin grâce notamment aux concepts de livraison de paniers frais et locaux. Mieux encore, qui ont découvert avec les Saveurs de Waël, que l’éco-consommation était en marche. Avec son idée de boutique zéro déchets, chacun amène ce dont il a besoin pour faire ses courses. Bocaux vides et autres paniers maison permettent alors de faire ses courses en préservant la nature. Pour Petit Cocotier et Tanou Bio, le changement passe par le fait de rendre la nature et le meilleur de la ferme accessible à tous. L’un comme l’autre contribuent à assainir nos assiettes tout en misant sur les saveurs locales. Un nombre de commandes croissant qui colle avec la forte progression de connexions aux comptes et aux sites des blogueuses culinaires.

fruits et légumes péyi 972

Batch cooking et DIY en cuisine

Gagner entre 5K et 20K en deux ans est la preuve selon certains créateurs de contenus martiniquais et guadeloupéens que le DIY, comprenez « faites-le vous même », a pris toute sa place en cuisine. Christophines, ignames, dachines et autres légumes peyi en Martinique et racines en Guadeloupe ont plus que jamais le vent en poupe. Associé à cette tendance, le phénomène du batch cooking qui consiste à préparer en une seule fois plusieurs menus de la semaine, vient renforcer les nouvelles habitudes de consommation. Il s’agit de limiter les produits industriels, de moins gaspiller et de mieux connaître ce que l’on mange. En Martinique, les storys Instagram d’Anne-Emmanuelle Zaméo par exemple, montrent comment bien s’organiser pour préparer les plats de la semaine. Et que l’on soit adepte du véganisme comme elle, ou juste intéressé par des préparations savoureuses et bonnes pour la santé, nos assiettes deviennent le point de départ de nombreux changements.

acheter produits locaux martinique

Le changement commence avec les enfants

A Ducos, l’équipe de La Ptite Ferme Eco, une ferme socio-agro-pédagogique, a créé un concept qui fait des enfants les premiers ambassadeurs du mieux vivre. Depuis plusieurs années le “Centre en Nature” transforme la ferme en centre de loisir dans la nature. Les enfants y côtoient les animaux, les nourrissent, découvrent et apprennent à planter nos fruits et légumes locaux. Selon Christelle Louisy-Daniel, la présidente de l’association, les enfants sont très réceptifs à cette éducation “verte” et naturelle. Et il est important que le jardin et la ferme fassent partie de leur quotidien.

Consommer différemment : les actualités à suivre :

Les nouveaux modes de consommation sont au cœur de l’actualité, y compris en Martinique.

A titre d’exemple, l’initiative de l’Espace Sud qui propose une nouvelle fois cette année de suivre le Défi Familles. Il s’agit d’apprendre à consommer local, de préserver sa santé et son environnement. Ce programme qui accompagne 20 familles martiniquaises est relayé sur les réseaux sociaux de l’Espace Sud à travers des vidéos tuto accessibles à tous. Au programme : ateliers culinaires, naturopathie, cosmétiques et produits ménagers, pharmacopée locale, visite de jardins et d’exploitations agricoles, réalisation de jardins Bo Kay etc.

Autre actualité à suivre, la semaine du compostage du 26 mars au 10 avril. En effet, mieux consommer, c’est aussi mieux gérer ses déchets. Plusieurs évènements auront lieu partout en Martinique. A suivre.

Et vous, vous êtes prêts à changer ?

Myranda Gray

City Guide