Le brunch une sonorité devenue familière et même … tendance !

25 janvier 2022
On se fait un ptit brunch tous les deux ?

Je ne sais pas pour vous mais à l’époque (si on remonte à environ 6 ans) lorsqu’on me parlait de brunch, j’atterrissais directement dans un décor des « Chroniques de Bridgerton », vous voyez un peu le genre ? Bourgeoisie anglosaxonne se retrouvant autour du thé accompagné de muffins, pancakes et autres « beans and sausages ». Ambiance plutôt pédante, je ne vous le fais pas dire. Aujourd’hui…comment dire…c’est différent. La base est la même, il s’agit toujours d’une dégustation de différents mets étalée dans une plage horaire comprise entre la matinée et le début d’après-midi. Mais je peux désormais scinder le brunch et le ranger dans trois catégories.

brunch bord de mer martinique

Les différents types de brunchs

Le brunch « classique »

On va commencer par la version « classique » qui est carrément rentrée dans la carte de certains restaurateurs. La formule Brunch servie à partir de 9 h jusqu’à environ 13/14 h. A la carte (et là ça peut vite flamber côté prix), ou en buffet, (plus raisonnable mais on a tendance à perdre un peu en qualité). Le concept est plutôt « commun », vous venez en famille, ou entre amis, et vous mangez. C’est un peu comme le petit déjeuner à l’hôtel, mais en version un peu plus longue. Tout est généralement très bon, et cette formule convient bien à un créneau horaire, un temps déterminé. La notion de partage est en revanche moins présente. Après tout ça reste un restaurant, et il faudra sans trop s’attarder laisser la place aux clients suivants. Cette version cadre d’ailleurs bien avec le milieu professionnel.

brunch fruits péyi martinique

​ Le brunch festif

Le second type de Brunch est une version beaucoup plus festive à laquelle on n’a pas nécessairement envie de rencontrer son patron… Il a un peu remplacé le midi-minuit, ou le déjeuner champêtre ambiance paillote d’antan. Ça se passe en journée, généralement annoncé de 10 à 16 h même si en réalité ça déborde TOUJOURS. Si si, je vous assure, ça ne finit jamais à l’heure. On y sert en général un menu qui est comme un mélange de petit déj’, et de déjeuner. Avec en première partie, crêpes, pancakes, gaufres, fruits frais, jus locaux, avec bien sûr les boissons chaudes habituelles : thé, café, chocolat. On retrouve tous les éléments du petit déjeuner « classique » : pain au beurre, viennoiseries, mais aussi du salé avec des œufs, de la charcuterie, du fromage, des chiktaï, des souskay et autres petits délices locaux. Après cette première partie très petit déjeuner viennent les plats chauds plus traditionnels. Ces derniers défilent, du colombo, au poulet grillé, en passant par le poisson en sauce. Le tout accompagné de pâtes, riz, légumes pays ou frites. Ce genre de brunch est un évènement à part entière qui peut nécessiter d’avoir acheté une tenue associée au thème, (je me suis souviens encore de l’épidémie de bohème chic à une période). On a pris le ticket d’entrée sur bizouk, ou monipass, il ne comprend la plupart du temps que les boissons softs, et donne accès à une vraie journée d’amusement. Le tout rythmé par un DJ chargé de faire monter l’ambiance du dancefloor improvisé dans une jolie villa réservée pour l’occasion. On y va avec un groupe d’amis, ou la bonne copine avec qui vous ne vous ennuyez jamais. Et à moins que le DJ ait été remplacé au dernier moment par tonton Albert qui s’est amusé à passer toute sa collection de compas, vous aurez très peu de chance de regretter cette journée. Petite astuce ou bon plan, évitez les rendez-vous pros en début de matinée le lendemain.

brunch en amoureux martinique

​ Le brunch personnalisé

Le troisième type de brunch, lui, gomme les deux limites que je trouve aux précédents. A savoir le côté impersonnel, et les contraintes de temps. Il s’agit du brunch personnalisé. Pas compliqué à organiser, et pour cause, vous ne vous occupez que d’indiquer le lieu de livraison. On va prendre deux exemples.
Ce week-end, pour l’anniversaire de notre septième semaine en couple. J’ai donc réservé un « écolodge » avec mon amoureux. Pour ne rien avoir à faire, si ce n’est imaginer la spécialité que nos futurs enfants choisiront après le bac, j’ai commandé des box brunch. Ces dernières sont livrées dans un écrin adapté au transport, agrémenté de quelques fleurs. On pourra tranquillement déguster autour de la piscine des viennoiseries, des boissons chaudes, des fruits fraîchement coupés et peut-être une part de ké à cochon et choux. On ouvrira la box quand on aura faim, et on prendra le temps qu’on voudra pour la déguster.
Exemple numéro 2, avec quelques proches on a décidé de gravir le morne Larcher. Comme tout le monde n’est pas sportif dans l’âme, je décide de clôturer cette épreuve par un bain bien mérité à la plage du Diamant, en récompense de tous les efforts fournis. Pour agrémenter le tout, je commande pour 10h30 un brunch pour huit personnes qui nous attendra à la sortie de l’eau. Les lèvres encore salées d’eau de mer je peux vous assurer que ce repas marquera les esprits et les papilles. J’aurai réussi à créer un vrai moment de partage et mieux encore, un souvenir.

découvrez les brunchs caraïbe martinique 972

​ Pourquoi j’ai craqué pour le brunch Caribéen de Gigi

Vous l’aurez compris, mon cœur a choisi la troisième version du brunch. Et parce qu’il faut toujours écouter son cœur, je suis allée à la rencontre de Gigi de Bold Brunch. Son histoire est sympathique. Au cours du confinement Gigi décide de s’occuper en cuisinant. Il Elle prend alors l’habitude de partager ses petits plats sur les réseaux sociaux. Une collègue la contacte alors et lui demande de lui organiser un Brunch parce que tout ce qu’elle voit lui parait très bon. C’est une idée qui tournait déjà en toile de fond, alors Gigi profite de ce temps vide d’activités pour se lancer.
Gigi a grandi entre Saint Martin et le Canada, et là-bas le brunch c’est presque une religion, alors elle décide de s’inspirer de ses expériences pour proposer quelque chose de différent.

Au menu du brunch caribéen de Gigi :

• des croustillants de poulet panés à la farine de manioc qui se rapprochent un peu d’une recette qu’on voit aux Etats Unis avec du poulet déposé sur une gaufre avec du sirop.
• des buns (petits pains) au curcuma comme ceux qu’on déguste dans les îles anglophones.
• de la salade de morue de chez nos voisins de Sainte Lucie.
• des pastels originaires d’Haiti, ce sont des pâtés salés à la viande de bœuf.
• quelques Cinnamon Rolls (roulés à la cannelle) comme ceux que vous avez peut-être déjà savourés en Angleterre ou à Sainte Lucie.
• et des bananes plantains frites qu’on ne présente plus et qu’on retrouve dans la Caraïbe.
Gigi a été catégorique : on ne fait pas de Brunch sans thé. Alors le sien elle l’a choisi péyi, au basilic gingembre menthe et cannelle.
Elle s’est lancée par amour de la cuisine, et a voulu une alliance entre les saveurs d’ailleurs et celles de la Martinique. Gigi a même représenté l’Europe avec sa fraîcheur à travers l’ajout de saumon, concombre, tomate. Ses jus sont faits avec des fruits frais locaux.
En clin d’œil à ses origines, elle propose en plat chaud le porc frit accompagné de riz djondjon et de pikliz (mélange de carottes et de chou blanc râpés, d’oignons, de piments lampion, assaisonné de jus de citron et de piment).
Gigi a misé sur des formules de groupes de 15 à 40 personnes et s’occupe de la mise en place en Martinique de brunch à l’endroit que vous lui indiquerez (rivière, plage, chez mamie, baptême ou mariage en petit comité…). Tout est fourni, couverts, plats, gobelets recyclables elle a pensé à tout.
Mieux que de me lire et avant de qui sait, goûter à la cuisine de Gigi, je vous propose de faire un tour sur sa page Instagram et si l’envie vous dit de franchir le cap, n’hésitez à nous faire savoir ce que vous en aurez pensé.
Petit plus de Gigi, si vous restez connectés, vous aurez peut-être l’occasion de participer au brunch de type 2 qu’elle organise deux à trois fois par an. Avec les Be Bold au cours desquels elle vous fera faire le tour culinaire de la Caraïbe mais aussi musical avec des sonorités plutôt Soca.

Randy DW

Brunch Caribéen de Gigi