Pas de bol cette année ! Il va falloir poser un jour de congé pour profiter de son crush le jour de la Saint-Valentin. Quoiqu’il en soit, et pour ceux qui sont #chopatate, voici quelques idées pour faire chavirer le cœur de votre partenaire. Pas besoin de dépenser des masses. L’essentiel c’est de célébrer l’AMOUR en faisant plaisir à l’autre tout en se faisant plaisir.

La Saint-Valentin : une fête trop commerciale ?

Cette année, la Saint-Valentin tombe un GROS LUNDI. Pas de chance pour ceux qui travaillent, il vous faudra poser un jour de congé si vous souhaitez profiter de cette journée complète. Détachons-nous un peu de cette vision commerciale trop souvent collée à cette fête de l’amour et profitons de l’instant.

La situation actuelle est déjà assez compliquée pour voir le mal partout. Quand bien même il s’agirait d’une fête “commerciale”, il faut bien dépenser pour faire plaisir. D’ailleurs, tout ou presque tout est payant de nos jours, même notre liberté. Il est tout à fait possible, de créer un effet #waouuuuuh, #monmonmonmon, #boudoum, dans les yeux de sa•son bien aimé•e, avec un petit budget.

D’ailleurs, koko sèk toujou ni dlo ou pas ? Bah alors !? Ne restons pas sur le négatif et focalisons-nous sur ce moment passé à 2.

Voyons ensemble les points clés pour une journée mémorable

Comment mettre des paillettes dans sa vie le 14 février ?

Comment faire plaisir à sa moitié en Martinique le 14 février ?

Nous avons posé la question à Kévin*. Pour qu’une Saint-Valentin soit réussie, 3 éléments, voire 4 pour les plus coquins d’entre-vous, sont à réunir.

NB : *pour ceux qui n’ont pas encore fait sa connaissance, Kévin réagit sur la toile.

Sak vid paka tjenbé doubout

Bien manger en Martinique le jour de la Saint-Valentin

Une Saint-Valentin sans boire ni manger, c’est comme une communion sans pain au beurre chocolat. La Team #labouffelavie, levez-vous !

L’amour fait appel à tous les sens… il en est de même pour la nourriture. Faites saliver votre âme sœur avec un bon repas, qu’il soit concocté par vos soins ou ceux d’un professionnel. Chaud ou froid, sucré ou salé, copieux ou léger, éveillez vos sens et les siens durant cette dégustation.

Quel format privilégier ?

Un petit déjeuner, un brunch, un déjeuner ou un dîner, tout dépendra de vos envies du moment et des contraintes du quotidien.  Si vous n’êtes pas réticent•e•s au passage obligatoire en pharmacie, ou en laboratoire, le restaurant se voit comme un premier choix. Préférez pour ce jour une adresse qui change de la routine, que vous n’avez jamais testée par exemple ; la découverte à deux, c’est très bien.

Vous êtes contre la destruction de vos parois nasales ? Pas de problème. D’autres options s’offrent à vous. Vous pouvez récupérer vos plats à emporter ou vous rapprocher d’un traiteur qui vous livrera où vous le souhaitez.

Vous êtes bon•ne en cuisine ? C’est tout aussi bien. Cette option, plus intimiste, vous offre une large palette de possibilités. Faites appel à votre imagination la plus débordante afin que cet instant laisse votre moitié sans voix.

On va où Chéri•e ?

La Martinique regorge de spots pour la Saint-Valentin
Crédit photo : @valorisation.martinique

Peu importe le lieu défini, privilégiez tout de même un cadre agréable et paisible.

L’avantage d’être sur une île, ses nombreux spots naturels. Profitez de l’accalmie en ce #groslundi pour vous poser sur une plage, une crique, près d’une rivière, ou un tout autre petit bout de paradis. Changez d’air et écoutez la nature : le clapotement de l’eau, le soleil sur votre peau, le souffle du vent dans les cheveux, l’air iodé qui chatouille vos narines, le spectacle de Monsieur Soleil en se couchant à l’horizon… Il s’agit de créer ici une véritable expérience sensorielle.

Crédit photos INSTAGRAM : @valorisation.martinique

Un cadeau ou la cerise sur le gâteau

La Saint-Valentin, avec ou sans cadeau

Maintenant que Monsieur, ou Madame, s’est régalé•e, passons à la suite, s’il y en a une. Si l’on veut effacer le côté commercial de cet événement, le cadeau doit être un choix et non une obligation. Offrir, c’est avant tout faire plaisir à l’autre, montrer notre reconnaissance, remercier. Là encore, vous n’avez pas besoin de dépenser énormément. Place à la petite attention, celle qui fera que l’autre se sentira UNIQUE à vos yeux. Vous connaissez mieux que personne votre partenaire, nous vous laissons donc carte blanche.

On s’fait un p’tit caprice, tous les deux ?

La Saint-Valentin, un plaisir à 2

Faire profiter l’autre c’est bien, mais à deux, c’est encore mieux. Une balade, un massage, une activité nautique, artistique, ou de bien-être… il y a du choix en Martinique.

Le plaisir sera décuplé, parce que vous le ferez à deux. Plus besoin que l’autre vous raconte son expérience, vous partagerez ensemble un moment, des souvenirs, des sensations, ce qui resserrera vos liens, votre complicité et votre intimité. 

Les petits conseils de Yémy

Yémy, fondatrice de Yémy Caribbean Party

Yéméla, plus connue sous le nom de Yémy, est une “Mampreneure” originaire du Marin aux multiples talents. Fondatrice de Yémy Caribbean Party, Yémy n’est plus réellement à présenter. En peu de temps, elle a réussi à se faire une place dans le monde de l’événementiel avec un portefeuille client bien chargé où les influenceurs et artistes caribéens, entre autres, font appel à ses services festifs. Elle a d’ailleurs, à son actif, réalisé plusieurs décors dans le clip de L’Amour et la Passion de Fanny J et du tout dernier de Jean-François Pondézi, Mi Luv U.

Nous avons tenu à discuter de la Saint-Valentin avec Yémy, et pour cause, elle réalise ses événements avec AMOUR et PASSION.

Yémy, nous te laissons la parole. 

Quels conseils pourrais-tu nous donner pour l’organisation d’un moment d’excellence pour une Saint-Valentin réussie en Martinique ?

Le premier conseil que je pourrais donner serait, peut-être de passer par Yémy, d’appeler Yémy [rires]. En appelant Yémy, il suffirait simplement de lui expliquer ce que l’on souhaite, donner son budget et Yémy s’occuperait de tout.

Quel choix as-tu en tête compte tenu de la situation actuelle ?

En Martinique pour la Saint-Valentin, en ce moment avec les restrictions que nous avons, un petit dîner, à la maison. Un petit dîner aux chandelles, si possible en mode surprise, ce serait vraiment parfait.

En matière de déco, puisque c’est ton domaine, que préconiserais-tu ?

Un joli dressage de table, avec une petite nappe blanche ; de jolis assiettes avec des petites assiettes à l’intérieur des grandes ; avec des petites pétales de roses ou sinon des petites pétales de fleurs que l’on peut retrouver au bord de la route. Il y a des bougainvilliers qui sont assez rougeâtres. On peut acheter quelques petits ballons. Et on se loue un petit jacuzzi pour la soirée, un petit jacuzzi gonflable.

Merci Yémy pour cette joie de vivre et pour le “love”.

Crédit photos INSTAGRAM : @yemy_c_party

Vous l’aurez compris, faire plaisir ne veut pas dire se ruiner. Tout est une question de dosage, de créativité et de prise d’initiatives. Avec les temps qui courent, un petit tjè koko à la maison ne vous ferait pas de mal. Gourmandise et volupté sont d’ailleurs les maîtres-mots de cette Saint-Valentin. Je n’en dis pas plus. 😉

Andrée-Coralie AMABLE